Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 22:20

Voici la suite du cours sur l'importance de l'utilisation de l'éclairage lors d'une composition. Lors du premier article Jeux d'ombres et de lumières nous avions abordé les aspects physiques et psychologiques de la lumière.

 

Rappel sur le cours précédent :

 

L'aspect physique de la lumière permet de connaître la forme et la dimension du corps.Cette lumière peut être obtenue de manière naturelle (par le soleil ou la lune) ou de manière artificielle (tous autre source de  lumière).

 

L'aspect psychologique de la lumière constitue le principal élément d'expression d'un dessin. Elle touche à l'interprétation, et au ressenti en jouant sur la direction de la lumière, sa quantité et sa qualité. Nous avions alors présenté les trois types de direction de lumière suivants : lumière frontale, oblique et latérale. 

 

Nous allons maintenant détailler les trois autres types de direction de lumière, puis parler brièvement de l'effet du jeu sur la quantité et la qualité de la lumière.

 

La direction de la lumière :

 

contre-jour.jpg

Demi-jour et contre-jour :

Dans ces deux cas, la lumière frappe le sujet par l'arrière et assombrit ainsi les plans vus par l'artiste. Le contour des formes présente alors un halo de lumière. L'effet est préjudiciable à l'effet de volume, mais appréciable pour les effets de profondeur et pour la symbolique psychologique du sacré qui l'accompagne.

 Eclairage en plongée :

Cet éclairage créé des ombres propres étendues vers le bas qui rendent bien le volume. Il est peu courant car peu valorisant pour l'aspect extérieur.

 eclairage-en-plongee.jpg
 eclairage-contre-plongee.jpg

 Eclairage en contre-plongée :

Cet éclairage allonge les ombres propres vers le haut. Très connu et très utilisé pour son impact psychologique, il permet de créer un volume irréel et fantasmagorique.

 

En utilisant l'éclairage, le contraste, la couleur et la perspective, on donne l'illusion de la troisième dimension. C'est ce qui s'appelle modeler l'image.

Nous l'avons vu précédemment, la direction de la lumière est un élément décisif pour atteindre le modelé voulu.

Afin de mieux vous rendre compte des différences, voici les modèles mis côte à côte :

 

modèles éclairagecliclic pour agrandir l'image

 

Il existe néanmoins d'autres facteurs important permettant à l'artiste d'exprimer son message dans son oeuvre.

 

La quantité de lumière :

 

Chaque objet éclairé absorbe une partie de la lumière mais nous en renvoie la majorité. La quantité de lumière projetée sur l'objet défini donc la quantité de lumière qui nous sera réfléchie. Ainsi, une lumière très faible supprime toute lumière réfléchie et produit des ombres très denses voire impénétrables. Au contraire, un excès de lumière peut aller jusqu'à l'élimination de l'effet de volume à cause de la trop grande quantité de lumière réfléchie.

Dans tous les cas, la quantité de lumière modifie le contraste et le clair-obscur.

 

Le contraste est l'effet obtenu par la comparaison de deux tonalités distinctes. (voir les cours ton ou tonalité, et l'étude des valeurs).

Le clair-obscur signifie "association de lumière et d'obscurité". C'est l'art de mettre en valeur la lumière dans chaque partie du tableau, y compris les zones d'ombres. Il est très important de garder à l'esprit que les ombres ne sont jamais totalement dépourvues de lumière.

 

Ces deux aspects, contraste et clair-obscur sont enfin affectés par un troisième aspect de la lumière : sa qualité.

 

La qualité de la lumière :

 

La qualité de la lumière tiens compte de toutes les variations de contraste, clair-obscur, valeurs, etc décrites précédemment selon que l'éclairage est doux ou dur, faible ou intense. Pour étudier ces variations, il faut distinguer deux types de lumières : 

  • La lumière directe ou dirigée
  • La lumière diffuse

 

La lumière directe ou dirigée est celle, par exemple, d'une ampoule placée dans un projecteur. Sa caractéristique principale est de produire un contraste violent. Les ombres seront dures, très découpées, et les reflets seront très brillants. Elles traduisent le plus souvent des compositions à fort caractère.

 

Lorsque la lumière naturelle parvient à travers une fenêtre à dimension réduite, elle produit généralement le même effet.

 

La lumière diffuse est celle du paysage sous un ciel nuageux. Elle existe lorsque qu'aucune source n'est clairement identifiable. La lumière est alors douce, uniforme et diffuse, d'où sont expression. Sa principale caractéristique réside dans une transition progressive entre zone d'ombre et partie éclairée. Selon la quantité de lumière, l'ombre sera plus ou moins intense, mais ses limites ne seront jamais marquées. Il y a d'une manière générale une plus grande harmonie, un contraste plus naturel.

 

Partager cet article

Repost 0
Ambre Verdon Ambre - dans Ombres
commenter cet article

commentaires